fbpx
Ma Petite Entreprise et le Coronavirus

Ma Petite Entreprise et le Coronavirus

Le Coronavirus et votre Entreprise.
Il est bel et bien présent. Le Coronavirus. Et votre entreprise va connaître un changement.

Nous sommes tous ou presque touchés par ce qui nous arrive, autant physiquement que mentalement. 

Les actions pour stopper l’épidémie du Coronavirus nous retournent l’esprit et chamboulent le déroulement de notre système économique.

Salon coiffure fermé pour pandemie
Photo de Tim Mossholder provenant de Pexels

C’est pourquoi je participe à l’élaboration d’un plan de croissance pour surmonter cette Pandémie, Crise Économique. Vous trouverez mes conseils dans cet article (et en vidéo à venir ).

Que Faire pour mon Entreprise?

En tant que micro-entrepreneur, chef d’entreprise, indépendant, il faudra être prêt à surmonter cette crise avec force mais surtout avec réflexion pour trouver des solutions, des idées innovantes et efficaces pour s’adapter à la situation et aider votre entreprise à se relever du Coronavirus . 

Car il faut savoir que si une entreprise ferme, avant sa fermeture elle travaillait avec d’autres fournisseurs, qui eux aussi subiront une chute de chiffre d’affaires dû à votre fermeture et eux aussi devront fermer ce qui impact encore d’autres entreprises et ainsi de suite…

Donc ne paniquez pas et mettez en oeuvre un programme économique qui vous permettra de rester solide.

Les Conséquences pour mon Entreprise?

Votre entreprise est fermée temporairement, vos clients n’ont plus le droit de se déplacer.

Votre salon de coiffure ou institut beauté est fermé mais les charges continuent à tomber, un loyer à payer, des employés, je sais que ce n’est pas évident de se retrouver avec un commerce sur pause…

L’État va aider les commerces

C’est le moment de mettre en place des nouvelles choses. Peut-être des nouveaux produits, des nouveaux services

Je suis sûr que vous aviez des projets en tête pour développer votre entreprise mais que vous remettiez toujours au lendemain

Quelques Idées de Développement d’Entreprise 

Developper entreprise pendant la Pandemie

L’air du numérique

Comment ce passe les réseaux sociaux de votre salon, vous n’en avez pas ? Alors il faut y remédier !

Pour ce qui en est du site internet?? Vous n’en avez pas non plus?! Alors au boulot! Vous attendez quoi, on est en 2020 !

Tout cela va vous permettre d’être plus visible, facile à trouver et vous aider à vous faire connaître.

Peut-être, pensez à une boutique en ligne pour vendre vos produits, forfaits, cartes cadeaux …

Vous faites partie de ceux qui ont déjà des réseaux sociaux et site web, mais c’est super! Continuez à publier et partager avec votre clientèle pour ne pas tomber dans l’oubli.

Faites un jeu concours pour attirer l’intérêt de vos clients.

Donner des conseils à distance.

Faites des sondages clients. Le Sondage Client

Vos sites et réseaux, depuis quand n’ont-ils pas eu un rafraîchissement ? …

Sachant que Facebook pourrait être utile avec son système de messagerie automatique, 

Vous pourriez préparer des questions / réponses afin d’être le plus précis et le plus rassurant possible sur votre façon de travailler et gérer la situation pendant cette période.

Allez, passez à l’action, ils sont indispensables pour nos entreprises de demain !

Dans votre salon

Peut-être besoin d’arranger la décoration, de réaménager, changer des outils ou des produits (voyez à trouver un arrangement avec vos fournisseurs), vous avez le temps de penser à tout cela et de prévoir votre budget.

Êtes-vous informatisé? L’importance d’informatiser son salon

Le monde change, et pourquoi pas vous? C’est maintenant que ça se joue!

N’oubliez pas votre trésorerie

Vous êtes libérés de votre travail journalier, profitez pour étudier vos contrats (assurance salon, assurance santé, assurance juridique, loyer, banque, frais TPE, internet, fournisseur à café / thé, voiture d’entreprise, comptable, service de ménage, blanchisserie …)

Il y aura forcément un fournisseur qui pourra ajuster ses contrats, faites jouer la concurrence. En restant raisonnable bien sûr, eux aussi subissent la crise.

Et vos chiffres

Analysez vos chiffres en détails, quels sont les services qui rapportent le mieux et ce qui rapportent le moins, comparez pourquoi. Évaluer votre façon de facturer, à voir Comment bien facturer.
Sachant que l’étude de vos chiffres doit être effectuée régulièrement pour avoir un bon rendement, il ne faut pas attendre le Coronavirus pour prendre en main votre entreprise. (C’est pas grave pour cette fois, on ne dira rien, mais maintenant plus d’excuses ,-) )

Pour de bonnes idées promotions

En même temps que vous êtes dans le budget

C’est le moment de penser aux offres / aux promotions que vous pourriez offrir à votre clientèle pour la réouverture !! Mais aussi pour les mois qui suivront. 

N’oublions pas, tout de suite, nous avons le temps pour ça! 

Prévoyons une stratégie efficace.

Ne perdez pas votre temps à ne rien faire, c’est votre argent qui s’envole pendant ce temps. Si vous avez besoin de vous recentrer, prenez 2 ou 3 jours mais pas plus, car votre chiffre d’affaires ne bouge pas et il faudra l’aider à remonter en flèche pour la reprise. 

Donc ne baissez pas les bras! Never give up!

Et continuez d’inspirer vos clients via les réseaux sociaux afin d’attirer un MAXIMUM de monde à la réouverture de votre petite entreprise !

Surtout, évitez les dépenses inutiles, réfléchissez bien avant de dépenser!

Pour vous aider et vous accompagner dans cette nouvelle vie, je vous offre 30 minutes gratuites de coaching par téléphone, cela me ravie de pouvoir vous aider et prévoir un plan d’action pour enrayer la crise économique due au Coronavirus.

Pour en savoir plus sur le Coaching on se retrouve sur l’autre page.

Ma Petite Entreprise et l’État

Les aides aux entreprises du gouvernement pour le coronavirus covid 19
Photo de Miguel Á. Padriñán provenant de Pexels

Pour cette partie je vais vous reprendre les informations que le gouvernement partage sur les sites gouvernementaux 

France

Site Gouvernement Français 

Face à l’épidémie du Coronavirus, le Gouvernement a mis en place des mesures de soutien économique aux entreprises :

  • Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts)
  • Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d’un examen individualisé des demandes
  • Le report du paiement des loyers, des factures d’eau, de gaz et d’électricité pour les plus petites entreprises en difficulté
  • Une aide de 1 500 € pour les plus petites entreprises, les indépendants et les microentreprises des secteurs les plus touchés grâce au fonds de solidarité
  • La mobilisation de l’Etat à hauteur de 300 milliards d’euros et de Bpifrance pour garantir des lignes de trésorerie bancaire dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie
  • Un soutien de l’Etat et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires
  • Le maintien de l’emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé
  • L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises
  • La reconnaissance par l’Etat et les collectivités locales du Coronavirus comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’Etat et des collectivités locales, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.

Retrouver ici les contacts utiles pour se faire accompagner par l’état

Faites un tour régulièrement sur le site du gouvernement Français et sur le Site du Ministère Français.

N’attendez pas trop longtemps si vous en ressentez le besoin, il y aura des dossiers et demandes à faire, les délais de réponse pourraient être plus ou moins longs!

Mais j’insiste sur le fait que s’il vous est possible de tenir sans ces aides, laissez les pour ceux qui en auront plus besoin que vous. Ce serait grandement apprécié car il faut savoir que si une entreprise ferme, cette entreprise travaillait avec d’autres fournisseurs qui subiront une chute de chiffre d’affaires et eux aussi devraient fermer ce qui impact encore d’autres entreprises et ainsi de suite…

Comme je l’ai mentionné plus haut, prévoyez votre stratégie car les aides du gouvernement, sont de repousser les échéances, ce qui veut dire qu’il faudra bel et bien les payer plus tard!
Et cela en même temps que les charges des mois suivants.

Lourdes conséquences sur votre trésorerie si vous ne planifiez pas de consolider votre entreprise.

Belgique

Site Gouvernement Belge

Le gouvernement fédéral a approuvé dix mesures de soutien aux entreprises et indépendants qui sont touchés par les conséquences du Coronavirus Covid-19.

Ces mesures visent en substance, d’une part, à permettre aux entreprises impactées de mettre leurs salariés en chômage temporaire afin de préserver l’emploi et, d’autre part, à prévoir des modalités d’étalement, de report, de dispense de paiement de cotisations sociales, précomptes, impôts de nature sociale et fiscale, pour les entreprises et les indépendants.

  • Chômage temporaire pour force majeure, qui sera prolongé de trois mois, jusqu’au 30 juin 2020. Le chômage temporaire pour force majeure pourra également être invoqué dans l’attente de la reconnaissance du statut d’ « entreprise en difficulté ». Les entreprises ont besoin de cette reconnaissance pour pouvoir enclencher le chômage temporaire pour raisons économiques pour leurs travailleurs. La reconnaissance du chômage temporaire pour force majeure intervient dans un délai de trois à quatre jours. 
  • Chômage temporaire pour raisons économiques. Les allocations de chômage temporaire – tant pour raisons économiques que pour force majeure – seront majorées et passeront de 65 à 70 % pour une période de trois mois. L’objectif de la mesure est de limiter la perte de revenus subie par les travailleurs touchés.
  • Plan de paiement pour les cotisations sociales patronale. S’agissant du paiement des cotisations de sécurité sociale dues pour les premier et deuxième trimestres 2020, la problématique du Covid-19 sera acceptée comme élément permettant le recours aux délais de paiements amiables.
  • Plan de paiement sur la TVA. Il sera possible de répartir les versements relatifs à la TVA et de bénéficier d’une dispense des amendes usuelles. Et ce, à condition que le créancier démontre que les difficultés de paiement sont liées aux Covid-19.
  • Plan de paiement pour le précompte professionnel. Il sera également possible de répartir les versements relatifs au précompte professionnel et de bénéficier d’une dispense des amendes usuelles, sous les mêmes conditions.
  • Plan de paiement pour l’impôt des personnes physiques / l’impôt des sociétés. Dans la mesure où il est démontré que le contribuable a des difficultés de paiement liées au COVID 19, il est possible de demander un report des paiements pour l’impôt des personnes physiques et l’impôt des sociétés.
  • Réduction des paiements anticipés des indépendants. Si un indépendant estime, en cours d’année, que ses revenus sont inférieurs à ceux qui ont servi de base au calcul de la cotisation, il peut demander de payer des cotisations réduites.
  • Report ou dispense de paiement des cotisations sociales des indépendants. Pour les cotisations sociales des deux premiers trimestres de l’année 2020, le report d’un an sans intérêt de retard ainsi que la dispense de paiement des cotisations sociales seront autorisées. Encore une fois, pour ce faire, il y a lieu de démontrer que les difficultés sont en lien avec le Covid-19.
  • Obtention d’un revenu de remplacement en faveur des indépendants (droit passerelle). Sous la même condition, un indépendant qui exerce son activité à titre principal pourra bénéficier du droit passerelle au motif de cessation forcée d’activité, dès que cette cessation dure plus d’une semaine. Le montant de l’aide financière s’élève à 1.266,37 euros par mois en cas de non-charge de famille et 1.582,46 euros par mois en cas de charge de famille.
  • Flexibilité dans l’exécution des marchés publics fédéraux. Pour tous les marchés publics fédéraux, et pour autant qu’il soit démontré que le retard ou le défaut d’exécution trouve son origine dans le Covid-19, l’État fédéral n’appliquera pas de pénalités ou de sanctions à l’encontre des prestataires, entreprises et indépendants.

Faites un tour régulièrement sur le Site Gouvernement Belge.

N’attendez pas trop longtemps si vous en ressentez le besoin, il y aura des dossiers et demandes à faire, les délais de réponse pourraient être plus ou moins longs!

Mais j’insiste sur le fait que s’il vous est possible de tenir sans ces aides, laissez les pour ceux qui en auront plus besoin que vous, ce serait grandement apprécié car il faut savoir que si une entreprise ferme, cette entreprise travaillait avec d’autres fournisseurs qui subiront une chute de chiffre d’affaires et eux aussi devraient fermer ce qui impact encore d’autres entreprises et ainsi de suite…

Comme je l’ai mentionné plus haut, prévoyez votre stratégie car les aides du gouvernement, sont de repousser les échéances, ce qui veut dire qu’il faudra bel et bien les payer plus tard!
Et cela en même temps que les charges des mois suivants.

Lourdes conséquences sur votre trésorerie si vous ne planifiez pas de consolider votre entreprise.

Suisse

Site Confédération Suisse

Quelque 10 milliards pour l’aide d’urgence et l’indemnisation du chômage partiel

Afin d’endiguer la propagation du coronavirus en Suisse et de protéger la population et le système de santé, le Conseil fédéral a décidé, de prendre de nouvelles mesures.

Le Conseil fédéral est conscient de l’impact économique important des mesures prescrites. Il entend donc offrir un soutien rapide et sans bureaucratie aux milieux économiques. L’objectif premier est de maintenir le versement des salaires. Pour ce faire, une aide d’urgence provenant de différentes sources et d’un montant de quelque 10 milliards de francs est à disposition. Les principaux éléments sont les suivants :

  • Pour l’indemnisation du chômage partiel, il est possible de puiser jusqu’à 8 milliards de francs dans le fonds de l’assurance-chômage. Le délai de carence pour le chômage partiel est abaissé à un jour, dès maintenant et jusqu’au 30 septembre 2020. Les entreprises ne devront donc assumer qu’une journée de chômage technique avant de recevoir le soutien de l’assurance-chômage. Le Conseil fédéral demande par ailleurs au SECO d’évaluer, d’ici au 20 mars, l’opportunité d’étendre le droit au chômage partiel aux employés en contrat de travail à durée déterminée (non résiliable) et aux travailleurs temporaires. Pour ce faire, il faudra adapter la législation. 
  • Le Conseil fédéral examine la possibilité d’accorder un soutien financier pouvant aller jusqu’à un milliard de francs aux entreprises particulièrement touchées, afin qu’elles bénéficient d’une aide financière ou d’une aide transitoire leur permettant de disposer des liquidités nécessaires (réglementation sur les cas de rigueur). L’évaluation sera effectuée sous la houlette du DFF et les fonds nécessaires demandés d’ici au 1er avril.
  • Les PME en difficulté financière peuvent bénéficier dès maintenant de crédits bancaires garantis par cautionnement d’un montant total de 580 millions de francs. 10 millions de francs doivent en outre être accordés aux organisations de cautionnement pour couvrir leurs frais administratifs exceptionnels. En vertu de la loi fédérale sur les aides financières aux organisations de cautionnement en faveur des PME, quatre organisations reconnues peuvent fournir aux entreprises de toutes tailles des cautionnements allant jusqu’à un million de francs. Les crédits bancaires accordés par le biais de ces cautionnements doivent être remboursés. Le Conseil fédéral allège les conditions d’un tel cautionnement. Jusqu’à fin 2020, il entend prendre en charge les coûts uniques d’évaluation des demandes ainsi que les primes de risque des entreprises pour la première année du cautionnement.
  • Un montant maximal de 4,5 millions de francs peut également être sollicité pour compenser les pertes liées aux activités de promotion de l’exportation (p. ex. foires) de l’association officielle Switzerland Global Enterprise (S-GE). 

Réduction de l’horaire de travail Dossier à faire sur demande

Encore plus d’informations sur leur site.

Faites un tour régulièrement sur le Site Confédération Suisse

N’attendez pas trop longtemps si vous en ressentez le besoin, il y aura des dossiers et demandes à faire, les délais de réponse pourraient être plus ou moins longs!

Comme je l’ai mentionné plus haut, prévoyez votre stratégie car les aides du gouvernement sont de repousser les échéances. Ce qui veut dire qu’il faudra bel et bien les payer plus tard!
Et cela en même temps que les charges des mois suivants.

Lourdes conséquences sur votre trésorerie si vous ne planifiez pas de consolider votre entreprise.

Et pour Une Fin Heureuse 

Tu peux réussir à avoir une entreprise solide en travaillant
Photo de Olenka Sergienko provenant de Pexels

Si vous désirez que la Pandémie se termine rapidement et efficacement,alors mettez en place les bonnes mesures:

  • Les réflexes à avoir constamment : limiter les contacts physiques, se laver les mains, utiliser un spray nasal, faire très attention aux personnes âgées, respectez l’éloignement sociale et chacun chez soi, 
  • Surveillez les aides du gouvernement disponibles qui correspondent à vos besoins
  • Soyez réactifs et innovants
  • Ne baissez pas les bras

Cela pour éviter à vous et à votre entreprise de perdre encore du temps dans quelques mois avec le Coronavirus.

Parce que l’on aime notre métier et que nous sommes passionnés ! Never give up!

Bon courage et bonne santé (nous sommes en Mars et nous nous souhaitons « bonne santé » comme au nouvel an , le monde change!)