fbpx
BREVET PROFESSIONNEL Formations pour devenir Coiffeur

BREVET PROFESSIONNEL Formations pour devenir Coiffeur

QUELLES FORMATIONS POUR DEVENIR COIFFEUR?

Un métier qui encourage la formation 

Les futurs artistes coiffeurs commencent le métier par l’apprentissage de la coiffure avec un CAP coiffure. Souvent suivi par une Mention Complémentaire afin de se perfectionner dans un domaine particulier. Mais surtout la plupart d’entre eux sont désireux d’obtenir le Brevet Professionnel Coiffure (BP) qui est nécessaire pour devenir patron et/ ou avoir son propre salon de beauté. Et ce n’est pas tout! Oui, il est possible de parfaire ses connaissances en management gestion, ainsi que sa qualité de travail et améliorer ses techniques avec le Brevet de Maîtrise.

Et bien d’autres diplômes tels que :

  • BAC PRO PERRUQUIER-POSTICHEUR
  • BAC PRO COIFFURE
  • BTS DES MÉTIERS DE LA COIFFURE

 

BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE

Le diplôme du Brevet Professionnel Coiffure est obligatoire pour ouvrir et gérer un salon.

Il permettra de créer sa propre entreprise et d’ouvrir un salon de coiffure mais il est accessible seulement après un CAP.

C’est pourquoi il est fortement conseillé de poursuivre les études de coiffure avec un Brevet Professionnel (BP).

Le diplôme niveau IV

Le BP (Brevet Professionnel coiffure) est un diplôme national reconnu par l’état.

C’est un niveau de qualification très recherché par de nombreux employeurs et il vous permet d’être votre propre patron.

En combien de temps ?

2 ans ou 1 an avec un bac pro ou autres selon le niveau de diplôme ou si vous êtes en reconversion professionnelle .

Dans le cursus classique de la coiffure, il vous faut avoir le CAP coiffure pour continuer sur une formation Brevet Professionnel Coiffure, ainsi après les 2 ans de formations et l’obtention l’examen final, il sera permis d’ouvrir et de gérer un salon.

Pour apprendre quoi?

Comme pour le CAP, la formation  vous apportera les connaissances générales et les disciplines professionnelles. Il sera temps d’acquérir de nombreuses qualifications telles que la pratique de la coiffure, de la coupe à la coloration, en passant par la mise en forme et le coiffage.

Domaines professionnels :

  • Diagnostic et conseils, 
  • Hygiène et soins capillaires,
  • Coupe,
  • Coloration et décoloration,
  • Coiffage, Mise en forme de la coiffure
  • Entretien du système pilo-facial,
  • Mise en valeur des produits
  • Postiches et perruques
  • Produits capillaires
  • Ergonomie, hygiène et sécurité
  • etc. 

Domaines généraux : 

Pendant deux ans, vous étudierez des matières très techniques du domaine de la coiffure, mais également dans la gestion : 

  • Histoire de la coiffure
  • expression française et ouverture sur le monde, 
  • Recherche esthétique
  • Diagnostic et conseil
  • Biologie appliquée, 
  • Législation professionnelle, 
  • Installation et aménagement des locaux
  • Création d’un salon, rachat ou exploitation d’un salon existant
  • Pilotage d’une entreprise
  • Gestion et management
  • Gestion d’entreprise
  • Arts appliqués

Où ?

Le Brevet Professionnel en coiffure est une formation en alternance qui s’effectue dans des centres de formations publics ou privés. Les élèves devront trouver une entreprise qui les accueillera, que ce soit en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation

Elle comprend des cours théoriques, techniques et pratiques. Et une partie en entreprise pour compléter la formation et être en contact avec la clientèle.

Pour obtenir le diplôme, il est obligatoire d’avoir une moyenne de 10 à l’examen. Il est également possible de l’obtenir par la VAE (validation des acquits)

L’objectif du BP Coiffure ?

Le BP coiffure te rendra compétant dans tous les domaines d’activité en tant que coiffeur. Il est tout aussi important pour la pratique de la coiffure que pour la gestion du salon de coiffure. À l’issue de la formation tu pourras exercer en tant que coiffeurs qualifiémanager de salon ou encore gérant de salon de coiffure ou chef d’entreprise. Que ce soit pour être à ton compte ou salarié, c’est un diplôme très demandé.

voir CAP Coiffure, MC coiffure, BM coiffure

Si vous désirez d’autres conseils prenez rendez-vous pour votre 1er coaching de 30 minutes gratuites ou écrivez-moi.

 

Découvrez la formation en ligne qui vous aidera dans la gestion de votre entreprise Formation en ligne

 

Hola

MENTION COMPLÉMENTAIRE  Formations pour devenir Coiffeur ?

MENTION COMPLÉMENTAIRE Formations pour devenir Coiffeur ?

QUELLES FORMATIONS POUR DEVENIR COIFFEUR?

Un métier qui encourage la formation 

Les futurs artistes coiffeurs commencent le métier par l’apprentissage de la coiffure avec un CAP coiffure. Souvent suivi par une Mention Complémentaire de Coiffure afin de se perfectionner dans un domaine particulier. Mais surtout la plupart d’entre eux sont désireux d’obtenir le BP coiffure qui est nécessaire pour devenir patron et/ ou avoir son propre salon de beauté. Et ce n’est pas tout! Oui, il est possible de parfaire ses connaissances en management gestion, ainsi que sa qualité de travail et améliorer ses techniques avec le Brevet de Maîtrise.

Et bien d’autres diplômes tels que :

  • BAC PRO PERRUQUIER-POSTICHEUR
  • BAC PRO COIFFURE
  • BTS DES MÉTIERS DE LA COIFFURE

Mention Complémentaire 

Le diplôme national de niveau IV

Une MC coiffure (mention complémentaire) 

Elle est aussi une formation reconnue par l’état. Cette formation permettra de compléter les connaissances acquises lors d’un CAP ou d’un BP coiffure.

En combien de temps ?

Il faut 1 an de formation pour obtenir sa mention.

Pour avoir le droit de déposer votre demande de participation à la MC, il faut d’abord avoir obtenu le CAP coiffure, ou BP coiffure (niveau V). 

Vous pouvez effectuer votre MC en apprentissage, en trouvant un salon avec lequel vous signerez un contrat pour la durée totale de votre formation.

Pour apprendre quoi?

Les artistes coiffeurs développent leurs compétences en gestion d’établissements de coiffure, en management et en relations clients. Une partie de l’enseignement est aussi destinée à l’approfondissement des méthodes de coiffure et d’entretien capillaire avec ce choix :

 La MC coloriste permanentiste. Qui permet de concevoir des formes et des couleurs dans la chevelure, ainsi que d’étudier et maîtriser les produits professionnels.

Plus précisément se spécialiser dans les techniques de coloration et de modification durable de la chevelure. Elle permet notamment d’apprendre à réaliser des mises en forme permanentes (frisage, défrisage) ainsi qu’à concevoir des effets de couleurs (mèches, éclaircissements, balayages, dégradés de couleurs…)

La MC styliste visagiste. Qui permet de maîtriser les cheveux longs, chignons, étudier la morphologie et l’éveil aux modes réaliser des coiffures personnalisées en fonction des tendances (classique, urbain, déstructuré…) et des événements (mariage, communion, défilé…). Sans oublier la pose de postiches.

Voici les matières que vous trouverez en mention complémentaire coiffure :

  • accueil et réception
  • gestion des stocks
  • gestion d’un établissement de coiffure
  • management
  • vente de produits
  • mise en valeur des produits
  • composition des produits
  • chimie
  • conseil en image
  • communication
  • expression écrite
  • techniques de coupe
  • techniques de coloration
  • etc.

Où ?

Généralement il est possible de faire sa mention complémentaire coiffure en CFA (centres de formations d’apprentis) (400heures/ an) et chez un maître d’apprentissage .

 ou en lycée professionnel. (840 heures/ an)

L’objectif de la Mention Complémentaire Coiffure ?

Avec ton diplôme de mention complémentaire coiffure, tu pourras te lancer dans le monde du travail avec plus d’assurance et un meilleur niveau d’expertise.Tu dois également être capable de personnaliser chaque coupe en fonction des attentes de son client, de s’adapter aux différentes natures et longueurs de chevelure et d’assurer la promotion et la vente des produits commercialisés en salon.

voir CAP Coiffure, BP Coiffure, BM coiffure

Si vous désirez d’autres conseils prenez rendez-vous pour votre 1er coaching de 30 minutes gratuites ou écrivez-moi.

CAP COIFFURE Formations pour devenir Coiffeur

CAP COIFFURE Formations pour devenir Coiffeur

QUELLES FORMATIONS POUR DEVENIR COIFFEUR?

Un métier qui encourage la formation 

Les futurs artistes coiffeurs commencent le métier par l’apprentissage de la coiffure avec un CAP coiffure. Souvent suivi par une Mention Complémentaire afin de se perfectionner dans un domaine particulier. Mais surtout la plupart d’entre eux sont désireux d’obtenir le BP coiffure qui est nécessaire pour devenir patron et/ ou avoir son propre salon de beauté. Et ce n’est pas tout! Oui, il est possible de parfaire ses connaissances en management gestion, ainsi que sa qualité de travail et améliorer ses techniques avec le Brevet de Maîtrise coiffure.

Et bien d’autres diplômes tels que :

  • BAC PRO PERRUQUIER-POSTICHEUR
  • BAC PRO COIFFURE
  • BTS DES MÉTIERS DE LA COIFFURE

CAP COIFFURE

Pour travailler dans le milieu de la coiffure, le diplôme : CAP Coiffure est indispensable.
Il permet d’apprendre les techniques de bases les plus courantes liées au métier de la coiffure, adaptés pour les hommes, les femmes et les enfants, mais aussi tout ce qui concerne la coloration et les permanentes.

Le diplôme national de niveau III

Le CAP (Certificat d’aptitude professionnel) est un diplôme qui est reconnu par le Ministère de l’Education Nationale. 

En combien de temps ?

À la sortie du collège en 2 ans après la classe de troisième, ou alors après une seconde professionnelle

ou

1 an ou moins selon le niveau de diplôme supérieur (Bac ou autres CAP) ou en cas de reconversion.

Pour apprendre quoi?

Domaines professionnels : 

  • Techniques de base, Création coupe et coiffage 
  • Travaux pratiques coiffure
  • Utilisation du matériel de coiffure
  • Harmonie des couleurs 
  • Arts appliqués, Dessin de coiffure CAP
  • Vente, Création publicitaire
  • Sciences, chimie
  • Cours de secourisme
  • Les produits et leurs usages

La formation enseigne également de la théorie et domaines généraux:

  • Expression et communication orale
  • Art 
  • Contact
  • Histoire de la coiffure
  • Histoire, Géographie
  • Expression française écrite
  • Education civique
  • Mathématiques
  • Vie sociale et professionnelle 
  • Etc…

Où ?

Dans un CFA (Centre de Formation des Apprentis)

C’est un centre de formation en alternance qui associe enseignements théoriques et pratiques en CAP et expérience en entreprise. Les apprentis sont des salariés rémunérés dont la formation et frais de scolarité sont financés par l’employeur ( via un contrat de professionnalisation ou un contrat d’apprentissage)

L’alternance est généralement organisée en 2 jours au CFA et 3 jours en entreprise par semaine. Pour un total 400 h/an.

Mais il faut être âgé de 16 ans minimums, 30 ans maximum, ( si vous avez 15 ans avec un niveau de 3ème vous pouvez demander une dérogation).

En Lycées professionnels ou privés : 

Comme son nom l’indique, c’est un lycée; donc sous statut scolaire à plein temps.

Pendant cette formation vous aurez des enseignements théoriques, techniques et pratiques

Et au cours de l’année vous aurez à effectuer au moins 12 semaines de stage en entreprise pour compléter la formation.

Pour le lycée pro, vous pouvez être âgé de minimum : 14 ans. Et effectuer 1 120h/an.

Il est possible aussi de suivre la formation CAP, en reconversion professionnelle. Si vous êtes demandeur d’emploi, vous pourrez bénéficier  d’une formation en coiffure. 

En candidat libre à l’examen du CAP, en suivant une formation coiffure dans le cadre d’une validation des acquis de votre expérience (VAE). 

L’objectif du CAP Coiffure ?

En tant que nouveau titulaire du CAP Coiffure, tu utilises les techniques courantes de coiffure pour hommes, femmes et enfants

À la fin de ta formation, tu devras être capable de réaliser :

  • un brushing ou une mise en plis
  • une coupe homme, femme, enfant
  • un chignon 
  • une coiffure de mariage
  • un soin du cuir chevelu
  • un soin du cheveu et soins capillaires
  • un shampoing
  • une coloration
  • une permanente
  • etc.

En tant que jeune diplômé, tu débuteras le plus souvent comme assistant dans un salon et peux également exercer la coiffure à domicile (tant que tu ne fais pas de coloration, mèches, défrisant et permanente; pour cela tu devras attendre le BP coiffure)

Sous les directives d’un responsable en salon, tu seras amené à réaliser les colorations et les permanentes.

Il te faudra un bon sens du contact et une bonne communication, il se peut que tu conseilles la clientèle. 

Tu participeras surement à la gestion des stocks, à l’organisation et au rangement du salon, ainsi qu’à la tenue du carnet de rendez-vous. Donc reste concentré et organisé.


voir MC coiffure, BP coiffure, BM coiffure,

Si vous désirez d’autres conseils prenez rendez-vous pour votre 1er coaching de 30 minutes gratuites ou écrivez-moi.

L’apparence Professionnelle

L’apparence Professionnelle

L’apparence professionnelle est très importante pour vos clients.

SOIGNER L’APPARENCE PROFESSIONNELLE DEVANT VOS CLIENTS

Réalisation coiffure organisée


Le métier de coiffeur est très technique et les clients vous regardent
.

Ce n’est pas seulement votre maquillage, vos vêtements ou votre posture. C’est aussi votre travail, ce que vous dites et faites.

Beaucoup de témoignages de clientes nous montrent que si leur coiffeur(se) est désordonné(e) cela leur fait peur et elle redoute le résultat final.
Lors d’un récent passage dans un salon, j’ai entendu ceci :

« la coiffeuse va un peu à droite, puis en haut, elle revient un peu à droite , on a l’impression qu’elle ne sait pas ce qu’elle fait et qu’elle va oublier des zones. »

Ou encore, elles n’ont pas apprécié leur séance beauté à cause des discussions avec les coiffeurs / esthéticiennes.

Comment soigner l’apparence professionnelle devant les clients ?

Faites attention à votre espace de travail. 

Tenez votre espace de travail propre et organisé. Ne laissé pas vos serviettes sales traîner sur la tablette.
Nettoyez votre place entre chaque client.
Rangez vous outils de travail, une fois le service réalisé.

L’organisation

Soyez précis dans votre gestuelle et le sens de votre travail.
Avec vos formations, on vous a sûrement expliqué de commencer par une zone A, puis B, …, pour finir par la dernière zone Z.
Que ce soit en permanente, en couleur, coupe… chaque réalisation de service commence par une zone et finit par une autre.

Il suffit de fonctionner de la même façon pour chaque client(e), (en tenant compte que d’une technique de coupe à une autre, il y a des variations mais cela n’empêche pas d’être ordonné) tant que vous n’avez pas fini une zone, ne passez pas à d’autres.

Agissez de manière professionnelle. 

N’ayez pas un comportement déplacé ou vulgaire.
Soyez sérieux même si votre environnement de travail est décontracté, agissez toujours de façon professionnelle. Du début à la fin, pensez à bien accueillir vos clients.
Vous serez plus à l’aise à offrir un travail de qualité.
Soyez à l’heure Et si vous avez du retard, donnez un délai d’attente.
Restez poli et positif en tous temps.

Gardez votre vie privée pour vous.

 Au travail, évitez de partager des détails trop personnels de votre vie avec votre clientèle.

Ayez de la sympathie envers vos clients, mais restez professionnel là aussi avec des sujets de conversation publique (ni intimidante, ni indiscrète, ne surtout pas parler de votre sexualité ou de vos disputes avec votre partenaire ). Prenez souvent des nouvelles de vos clients, parlez des vacances, des enfants.

Ne participez pas aux ragots. 

Même lorsque votre client dit du mal d’une tierce personne, ne vous en mêlez pas. Si cela vous arrive, essayez de changer de sujet du mieux que vous pouvez, évitez les ennuis.

Présentez vos excuses lorsque vous faites une erreur.

Faire des erreurs est humain, de temps en temps, il vous arrivera d’en faire. Lorsque cela se produit, ne rejetez pas la faute sur quelqu’un d’autre et assumez pleinement la responsabilité de vos erreurs. Présentez vos excuses et faites votre possible pour ne pas les refaire.

« C’est en forgeant que l’on devient forgeron. »

Si vous faites une erreur pour le rendez-vous d’un client, par exemple. Dites-lui :

« je suis vraiment désolé pour l’heure du rendez-vous. J’ai fait l’erreur de prendre deux rendez-vous à la même heure ce jour-là. Je vous propose de reprendre rendez-vous et je veillerai à ce que cela ne se reproduise pas. »

Conclusion pour soigner l’apparence professionnelle :

Chignon organisé

Alors pour une apparence professionnelle à la hauteur, pensez à soigner votre organisation, votre présentation et bien entendu ce que vous dites. Il est important pour vos clients d’avoir une bonne expérience en plus d’être bien coiffés.

Sachez être méthodique et régulier dans votre travail, pour un meilleur résultat.
Les clientes seront rassurées de voir votre travail ordonné.

Pour qu’ ils/ elles aient de belles mèches, couleurs avec de belles coupes de cheveux. Mais aussi une bonne expérience client.

Si vous désirez d’autres conseils prenez rendez-vous pour votre 1er coaching de 30 minutes gratuites.

Faire évoluer votre salon avec le re-booking

Faire évoluer votre salon avec le re-booking

Nous allons nous concentrer sur 4 points importants afin de faire évoluer votre salon, entreprise de coiffure ou de beauté grâce au re-booking.

Les 4 points pour faire évoluer votre salon avec le re-booking

  • Croissance, gagner de nouveaux clients
  • Fidélisation, fidéliser les clients rentables
  • Fréquence, augmentez la quantité de leurs visites
  • Surprendre vos clients, pour augmenter leurs dépenses moyennes

Je sais que les entrepreneurs de salon sont désireux de poursuivre de nouveaux projets, mais si votre équipe est à l’aise pour prendre de nouveaux rendez-vous, vous économiserez du temps, de l’énergie et de l’argent en marketing pour trouver et convertir de nouveaux clients.

Mais pour cela,

Concentrez-vous sur ces 3 domaines pour améliorer votre stratégie et faire évoluer votre salon avec le re-booking:

  • 1 Créer une culture de re-booking.

1. Créez une culture de re-booking dans votre salon ou spa

Formez vous et votre équipe régulièrement

Il faudrait prendre le temps de :

  • Formez et guidez votre équipe
  • Les motiver
  • Analysez la performance

Cela commence par la CONSULTATION :

Faire en sorte que vos client(es) du secteur de la coiffure ou de la beauté reviennent à leurs rendez-vous, c’est avant tout, établir de meilleures relations avec les clients.
Encadrez votre équipe, pour qu’elle comprenne que le fonctionnement du re-booking commence par la consultation au début du rendez-vous. ( Si les compétences en consultation de votre équipe ont besoin d’être améliorées, vous trouverez ici quelques conseils pratiques. )

Le LANGAGE CORPOREL en salon : 

Le miroir et le bon langage corporel jouent un rôle vital et il est souvent négligé, pour que les clients se sentent à l’aise.
Insistez sur l’importance d’utiliser le nom du client, pour votre équipe également.

Un client à l’aise et détendu est plus susceptible de répondre positivement à une demande de rebooking.

Instaurez la CONFIANCE

Après avoir préparé le terrain tout au long du rendez-vous, votre équipe se sentira plus en confiance pour surmonter l’appréhension du re-booking.

S’EXERCER rend meilleur : 

Lors de formations d’équipe, pour montrer comment poser les bonnes questions, expliquez leur que la question fermée, « Voulez-vous prendre un autre rendez-vous ? », est susceptible d’aboutir à un « Non » résolu.

Les bonnes questions pour faire évoluer votre salon avec le re-booking : 

Après avoir préparé le terrain dès le début du rendez-vous, il semble tout à fait naturel pour votre client de se faire proposer (gentiment) : « Prenons votre prochain rendez-vous pour 6 semaines, car c’est à ce moment qu’il y aura besoin d’une coupe pour qu’ils soient au meilleur de leur forme. Vous préférez mercredi ou jeudi ? »
Êtes-vous d’accord qu’il est beaucoup plus difficile de répondre « Non » à cette question ?

Je vous ferais un article sur la façon de prendre les rendez-vous efficacement.

Petit plus, Les vacances facilitent les changements de réservation :

 » Je serai en vacances dans quelques semaines, donc les rendez-vous se remplissent. Je détesterais que vous n’ayez pas votre créneau habituel du jeudi soir. On le réserve maintenant pour s’assurer que vous l’ayez ? »

Motiver votre équipe à re-booker afin de faire évoluer votre entreprise de coiffure ou de beauté grâce au re-booking.

La formation à elle seule ne créera pas une culture de re-booking dans votre salon. Vous devez motiver vos employés.

challenge avec un prix en cadeau pour les meilleures progressions

Exercez-vous pendant quelques mois pour que le re-booking devienne une habitude.
Pour garder tout le monde intéressé, proposez un CHALLENGE interne avec une chance de gagner un prix, le prix est attribué à la personne qui a obtenu le pourcentage d’amélioration le plus élevé – et pas seulement le taux de re-booking le plus élevé.

Afin de voir l’évolution et l’efficacité de votre nouveau système de réservation, analysez la performance de votre salon de coiffure. Comme pour toute activité de marketing de salon, vous devez surveiller et observer les résultats. Évaluez le taux de re-booking de chaque styliste chaque mois.

Pourquoi analyser le taux de re-booking?

Parce qu’à première vue, un membre de l’équipe peut sembler occupé et réussir.
MAIS creusez, et vous découvrirez peut-être qu’ils aspirent tous les nouveaux clients sans rendez-vous plutôt que d’avoir des clients réguliers. Si leurs taux de re-booking ne s’améliorent pas, encadrez ce membre de l’équipe dans un délai précis pour vous permettre de faire évoluer votre salon avec le re-booking et de fidéliser les clients avec chaque membre de l’équipe.

Ne vous arrêtez pas aux statistiques de changement de réservation. Une fois que les clients reviennent régulièrement pour des rendez-vous répétitifs, vous serez en mesure d’augmenter les dépenses moyennes de leurs services de salon, de leur vendre plus de services additionnels et de leur faire découvrir de nouveaux services de coiffure et de beauté (tel que des soins, traitements, mèches, maquillage…). Analysons donc également ces chiffres.

Analyser les chiffres et les services

Un petit conseil pour le salon de coiffure :

Lorsque vous faites des calculs, assurez-vous toujours que vos chiffres sont clairs afin de pouvoir comparer les chiffres comme pour les autres. Sachez que votre logiciel de salon devrait exécuter la plupart des rapports dont vous avez besoin d’un simple clic de souris ( pour en savoir plus sur l’importance d’être informatisé, je vous laissent découvrir mon article: L’importance d’informatiser son salon )

2. Passez en revue votre expérience client

faire un suivi, analyser votre évolution

Vous pouvez agir comme mentor auprès de votre équipe pour qu’elle soit « la meilleure équipe de re-booking  » de la ville, mais si vous n’offrez pas une expérience client exceptionnelle, il vous sera difficile d’augmenter vos taux de re-booking et de fidélisation. ( je parle de l’expérience client dans mon article: comment bien accueillir vos clients )

Ces conseils ont pour but d’augmenter votre taux de succès de re-booking.

Lorsqu’il s’agit de nouveaux clients, une façon facile d’améliorer à la fois leur expérience en salon et les taux de re-booking consiste à jumeler les nouveaux clients avec les stylistes qui leur conviennent le mieux en termes de prix, de personnalité et de niveau de compétence. ( oui, il faut qu’ils se sentent à l’aise et en confiance avec eux )

Il est tentant de  » pousser  » de nouveaux clients en direction de votre collaborateur le plus discret, et pourtant, bien souvent, ce collaborateur n’est pas celui qui convient le mieux aux besoins du client. Cela désavantage immédiatement votre styliste lorsqu’il s’agit de bâtir une relation client solide et d’obtenir ce changement de réservation qui est très important. Ce n’est pas évident pour tous de faire évoluer votre salon avec le re-booking.

Vos clients ont besoin que l’ont soit au-delà de leurs  attentes,

Ils ne feront une nouvelle réservation que s’ils reçoivent un service exceptionnel. Il ne s’agit pas seulement d’atteindre les résultats escomptés, mais il est tout aussi important, et peut-être plus important, de leur faire apprécier le processus ! Assurez-vous de comprendre leurs besoins et de savoir comment échanger avec eux. Cela inclut le fait de savoir quels clients aiment bavarder et lesquels préfèrent un moment de tranquillité. Les professionnels de la beauté doivent savoir s’adapter à la personnalité de leur clientèle afin de leur donner le sentiment d’être privilégié.

3. Éduquer les clients du salon

éduquez vos clients pour le re-booking

Apprenez à votre équipe à éduquer ses clients sur les avantages qu’ils peuvent tirer d’un re-booking.

Vos clients auront des avantages à faire cela :

  • Horaires de rendez-vous qui leur conviennent
  • Une relation plus forte avec leur coiffeur
  • Plus de panique de dernière minute sur les rendez-vous
  • Avoir un entretien régulier de leur beauté qui leur permet d’avoir l’air au mieux de leur forme.
  • Pas de semaines de cheveux ternes et fourchus ou encore un visage fatigué.

Il est important que votre équipe n’abandonne jamais son client à la fin de son rendez-vous avec la réceptionniste. Le processus de re-booking, qui a commencé par la consultation, devrait être complété par eux personnellement ou dirigé vers la réceptionniste avec les indications précises pour ne pas laisser la cliente dans un sentiment d’abandon. Si les coiffeurs veulent un agenda très occupé, ils ne peuvent pas se permettre de laisser au hasard le soin de faire le re-booking. Il faut qu’ils encadrent leurs clients.

Gardez à l’esprit que la relation client ne s’arrête pas à la porte du salon.

Offrez le re-booking à vos clients

Peu de clients demanderont un autre rendez-vous avant de quitter votre salon, vous devez donc prendre l’initiative de demander. Certains clients peuvent choisir de ne pas changer de réservation tout de suite, mais on ne sait jamais à moins que vous ne le demandiez ! 

Pour obtenir un plus grand nombre de clients, structurez soigneusement la façon dont vous approchez le client et tirez profit des informations de l’historique de ses visites passées ou de la consultation que vous lui avez fournie. Dans la mesure du possible, évitez de poser des questions auxquelles ils peuvent répondre par un « non ».

« Pour faire la transition de la couleur de vos cheveux de la façon dont nous en avons discuté, nous devrons vous voir vers la semaine du 12 septembre. Quel jour vous convient le mieux ? »

« Nous avons pris les devants et vous avons réservé à la même heure le mois prochain. Faites-nous savoir si nous devons le changer, sinon, nous vous verrons à ce moment-là. »

Si vous remarquez une hésitation pour leurs rendez-vous, offrez un rendez-vous permanent pour réserver automatiquement leur créneau horaire régulier. La régularité offre le bien-être, un confort de tranquillité.

Conseils, Dites-leur pourquoi !

En quoi le changement de réservation est-il avantageux pour le client ? Surtout lorsqu’on s’engage, comment expliquer ce que les clients auront pour eux ?

Rendez-vous pour les fêtes

« Les fêtes approchent à grands pas, donc l’agenda se remplit vite. On veut s’assurer d’avoir du temps pour vous. » ( DU TEMPS, non « une place » , vous leurs offrez de votre temps qui devient de plus en plus précieux)

Dites-leurs que c’est pour

  • Obtenir la date et l’heure de leur choix
  • Entretien sans stress grâce à la régularité
  • Atteindre les résultats escomptés ( cheveux, peaux toujours à son meilleur)
  • Profitez au maximum de leurs avantages ( disponibilités assurés, ne pas être un simple numéro, confiance, reconnaissance)
  • Conseils adaptés aux changements de style et ce à chaque saison

Et si les clients ne prennent pas de réservation en quittant le salon….

Et qu’en est-il de ceux qui se sont enfuis? Les clientes qui n’ont pas pris leur prochain rendez-vous chez le coiffeur ou l’esthéticienne au fur et à mesure.

Ne les oubliez pas et espérez qu'ils reviendront 
en temps voulu surtout s’ils ont passé
un agréable moment et eut une belle expérience
en coiffure / esthétique dans votre institut de beauté.

J’espère qu’avec ceci, vous ne vous posez plus la question de « comment augmenter le re-booking de mon salon de coiffure ou esthétique? »

Pour plus de conseils on se retrouve sur la page Coaching.